Découvrez notre catalogue Novembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

De Vesontio à Besançon, tous les chemins passent par Rome, (actes coll. Besançon, mars 2016), 2020, 252 p.
Nouveauté

De Vesontio à Besançon, tous les chemins passent par Rome, (actes coll. Besançon, mars 2016), 2020, 252 p. -

Le sol de la cave Pfister qui s'effondre d'un mètre au 105 de la Grand-rue à Besançon laissant voir des vestiges romains et voilà une vie transformée! « Je compris que, sous nos pas, tous les siècles passés nous portent. C'est une de ses gloires: à Besançon, Rome est partout! » note Pierre Pfister, né en 1895, et alors âgé d'une dizaine d'années. Ordonné prêtre, il réalisera des moulages dans les catacombes romaines, ramenés ensuite à Besançon. L'exceptionnel trésor est aujourd'hui exposé au Centre diocésain. Cette aventure a été l'occasion d'un colloque animé par des universitaires qui ont recherché à travers les disciplines et les époques, Rome à Besançon, mais aussi Besançon à Rome.
Sommaire :
1 – Pierres et pierre : à Besançon, Rome est partout
Les Séquanes, Besançon et Rome : quelques réflexions à partir des données archéologiques disponibles ;
La porte Noire de Besançon : Marc Aurèle et l'éternité de Rome ;
Vesontio Christiana : au pied du mont Coelius ;
Besançon chrétien et ses anciens évêques, un passé recomposé sous Hugues de Salins ;
La romanisation symbolique de Besançon sous l'épiscopat d'Hugues 1er de Salins (1031-1066) ;
Les précieux moulages de mosaïques paléochrétiennes de Rome ; un lien singulier d'art et d'histoire entre la France et le Vatican ;
Les moulages en plâtre peint de la collection Pfister à Rainans : une véritable méthode d'étude des mosaïques ;
De Besançon à Rome, le singulier destin de Pierre Pfister ;
Pater Petrus Pistor, Pictor Poetaque. Pierre Pfister ou le latin sans peine.
L'épitaphe du diacre Florentius (ICUR NS, VII, 1881)

2 – C'est à Rome qu'il faut aller...
Les chemins de Besançon à Rome, XVe-XVIIe siècles ;
Séjours romains des prélats bisontins. La confrérie de Saint-Claude à Rome ;
Antoine-François Gauthiot d'Ancier (1591-1629) et la Compagnie de Jésus à Rome ;

Trois ans de pension : Pierre-Adrien Pâris à l'Académie de France à Rome, à travers son journal de voyage ;
L'histoire oubliée du legs Cornu au musée de Besançon en 1875 ;
Maurice Boutterin (1882-1970), Premier Grand Prix de Rome, un amoureux de l'Italie.
Référence : 52576. Français
30,00 €
Retour