Découvrez notre catalogue Septembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Évans, à l'aube du Moyen Âge. La nécropole d'Évans « Sarrazins » (VIe-VIIe siècle). L'église funéraire du « Champ des Vis » (VIIe-Xe siècle) (Jura), 2019,
Nouveauté

Évans, à l'aube du Moyen Âge. La nécropole d'Évans « Sarrazins » (VIe-VIIe siècle). L'église funéraire du « Champ des Vis » (VIIe-Xe siècle) (Jura), 2019, -

Deux sites funéraires du haut Moyen Âge — le « Champs des Vis » fouillé entre 1987 et 1990 et les « Sarrazins » en 1995 — sont localisés sur le territoire de la commune d'Évans, dans la vallée du Doubs. Le plus ancien, celui des « Sarrazins », est implanté sur la partie basse d'une pente orientée au sud. Des chambres funéraires étayées de bois et des coffres en pierre occupent deux espaces distincts de la nécropole. Soixante-cinq tombes ont été découvertes sur un nombre probable de quelques centaines. Vingt-six d'entre elles étaient dotées de mobilier funéraire permettant de les dater entre la seconde moitié du VIe siècle et le troisième quart du siècle suivant. L'ensemble confirme tout à la fois l'influence d'une population d'origine franque et la présence des coutumes mortuaires régionales. Le second site se trouve sur un point haut, lieu de construction de l'église du « Champ des Vis », inscrite sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques en 1991. Il s'agit à l'origine d'une église funéraire. Les sépultures en fosse avec cercueil en bois, les tombes en coffre de pierre et les structures mixtes témoignent le plus souvent d'inhumations successives au sein d'un même contenant. Deux cents individus sont présents et le mobilier associé à quelques-uns d'entre eux se rapporte au Mérovingien tardif et au début de l'époque carolingienne. Une tombe, située dans une annexe au sud du chœur, est dédiée à un personnage important. Sa position privilégiée et son costume funéraire illustrent une position sociale distinctive : des symboles, tels ses éperons, évoquent son statut de cavalier. Les résultats de cette fouille constitueront désormais un travail de référence pour comprendre l'origine de ces petites églises rurales. Bien que ce secteur géographique — tout autour d'Évans et de Saint-Vit — ait été densément occupé au cours de l'Antiquité, ces deux cimetières se présentent comme des créations consécutives à la conquête franque en Burgondie.
Référence : 52053. Français
40,00 €
Retour