Découvrez notre catalogue Novembre 2018 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

La grotte des Barasses II (Balazuc, Ardèche). Entre néandertaliens, bouquetins et carnivores... Des occupations du Pléistocène supérieur en moyenne vallée de l'Ardèche, (DARA 46), 2019, 210 p.
Nouveauté

La grotte des Barasses II (Balazuc, Ardèche). Entre néandertaliens, bouquetins et carnivores... Des occupations du Pléistocène supérieur en moyenne vallée de l'Ardèche, (DARA 46), 2019, 210 p. -

La Grotte des Barasses II (Balazuc, Ardèche) est une petite cavité située le long du cours moyen de l'Ardèche sur sa rive droite. Elle s'ouvre en falaise à une cinquantaine de mètres au-dessus du niveau actuel de la rivière. En 1967 et 1968, J. Combier et J.-L. Porte y menèrent les premières investigations archéologiques, permettant de révéler plusieurs niveaux archéologiques du Paléolithique moyen. Cet ouvrage présente les données obtenues lors de la reprise de l'opération dans la grotte par Camille Daujeard, entre 2011 et 2013 dans le cadre du PCR "Espaces et subsistance au Paléolithique moyen dans le sur du Massif central". Sont ainsi exposées les modalités de mise en place du remplissage, la chronologie des unités sédimentaires (US) et les modes d'occupation de la cavité. Trois principaux ensembles lithostratigraphiques, supérieur (US 1 à 4), médian (US 5) et inférieur (US 6 à 8), ont été reconnus. Un bilan paléoenvironnemental et biostratigraphique, alimenté par des datations radiométriques est proposé : l'ensemble inférieur correspondrait à un épisode froid du stade isotopique ou MIS (Marine Isotopic Stage) 5 et l'ensemble supérieur, toujours caractérisé par un environnement froid et ouvert, appartiendrait au début du MIS 3. L'étude de la faune, riche aussi bien en grands mammifères qu'en petits vertébrés (avifaune, ichtyofaune, herpétofaune et micromammifères) conclut à des accumulations mixtes, dans une grotte fréquentée en alternance par des Néandertaliens et de nombreux animaux. L'étude du matériel lithique met en évidence la présence d'un corpus hétérogène caractérisé par une chaîne opératoire segmentée pour l'exploitation du silex et une chaîne complète pour l'exploitation des roches volcaniques locales. Les grands traits techniques et la composition de l'assemblage subsistent tout au long de la séquence, suggérant une récurrence dans le type d'occupation et les activités, à savoir des occupations très brèves de type bivouac.
Référence : 51017. Français
40,00 €
Retour