Découvrez notre catalogue Septembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Océan, céramiques et îles dans l'ouest de la France. Approche archéométrique des relations paléo-économiques des populations insulaires du Néolithique à l'Antiquité, 2018, 426 p.
Nouveauté

Océan, céramiques et îles dans l'ouest de la France. Approche archéométrique des relations paléo-économiques des populations insulaires du Néolithique à l'Antiquité, 2018, 426 p. -

Ce livre est consacré à la recherche sur le développement de la production et des échanges céramiques entre le continent et les îles de Bretagne, du Néolithique à la période gallo-romaine. L'analyse archéométrique de la céramique est utilisée pour explorer le développement des réseaux de communication : la circulation des personnes et des produits entre les îles et le continent. Ces îles produisaient-elles leur propre poterie ou étaient-elles dépendantes de la production continentale ? En déterminant si la poterie a été produite ou importée localement, il est possible d'identifier les degrés variables de connexion ou d'isolement avec des réseaux plus larges. Plusieurs méthodes d'analyse ont été utilisées pour examiner 368 tessons de poterie provenant de 25 sites. Des observations macroscopiques ont été effectuées afin de documenter les traitements de surface, ainsi que l'examen microscopique de coupes céramiques minces pour l'identification de la composition minéralogique de l'argile et pour déterminer ses origines géologiques et géographiques. Ces techniques ont été complétées par des analyses chimiques: SEM-EDS, XR-D et P-XRF. Enfin, une nouvelle approche méthodologique a été utilisée pour la provenance des argiles: l'analyse LA-ICP-MS. Cette méthode est basée sur des comparaisons chimiques des inclusions minérales dans les pâtes céramiques avec les mêmes types de minéraux dans les roches mères. Elle permet de déterminer plus précisément les origines des argiles, surtout lorsque les pâtes n'offrent pas d'éléments caractéristiques qui permettent de les distinguer des autres productions. La longue portée chronologique de cette étude nous permet de documenter l'évolution des caractéristiques céramiques et les lieux changeants de l'approvisionnement en argile et de la production de poterie. Les résultats de cette recherche apportent de nouvelles preuves de l'occupation préhistorique des îles bretonnes.
Référence : 50660. Français
85,00 €
Retour