Découvrez notre nouveau catalogue Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Les hommes de la VIIIe légion Auguste, 2018, 778 p.
Nouveauté

Les hommes de la VIIIe légion Auguste, 2018, 778 p. -

La VIIIe légion, "au courage incomparable", suivit César pendant 12 ans, de 58 à 46 av. J.-C., de Bibracte à Thapsus, pendant la Guerre des Gaules, la conquête de l'Italie, de l'Espagne, de l'Orient et de l'Afrique. Après l'assasinat de César, ses vieux soldats furent sollicités, d'un côté par Marc Antoine et de l'autre par Octavien. Les guerres civiles terminées, elle devint VIII Augusta, par la grâce d'Auguste puis fut une unité fidèle à la politique impériale tout au long de l'histoire que nous lui connaissons. Venue de Nouae, en 70 ap. J.-C. elle installa ses quartiers à Mirebeau-sur-Bèze, où elle stationna une vingtaine d'années. Son arrivée marquait la volonté de Vespasien de rétablir toute l'autorité de Rome et la pax romana sur le territoire des Lingons. Puis, sur ordre de Domitien, à la charnière des années 80/90, elle établit son nouveau camp à Strasboug/Argentorate, sur les rives de l'Ill, d'où elle veilla, pendant près de 280 années, sur la frontière rhénane. L'étude de 197 inscriptions latines et grecques (datées du Ier siècle av. J.-C. au règne de Valentinien Ier), de monnaies, l'apport de quelques sources antiques, permettent d'aborder le problème d'une possible filiation entre la VIIIe légion césarienne et la VIIIe légion Auguste, de retracer les grandes lignes de l'histoire de cette unité qui soutint Vespasien puis Septime-Sévère dans la conquête du pouvoir suprême, puis, d'approcher la vie des hommes de la VIIIe légion Auguste, c'est-à-dire l'origine de ces milites et de leurs centurions, leur milieu familial (épouse, descendance, affranchis), la préparation de leur tombe, leur relation au divin ou encore la durée de leur militia.
Référence : 50074. Français
60,00 €
Retour