Découvrez notre catalogue Septembre 2020 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

La nécropole de

La nécropole de "la Croix-Saint-Jacques" à Marolles-sur-Seine" (Seine-et-Marne) et l'étape initiale du Bronze final à l'interfluve Seine-Yonne, (Mémoire SPF 60), 2015, 182 p. - Mémoire Société Préhistorique Française

La nécropole de « la Croix-Saint-Jacques » à Marolles-sur-Seine (Seine-et-Marne), fouillée en 2004 par l'INRAP, compte parmi les espaces funéraires de l'âge du Bronze les mieux conservés de la Bassée, comprenant 7 monuments funéraires pour 61 sépultures (10 inhumations et 51 incinérations). L'occupation, relativement courte, se concentre sur une période d'environ trois siècles (vers 1400 à 1100 av. J.-C.) qui la distingue nettement des nécropoles voisines de Marolles-sur-Seine « la Croix de la Mission » (40 sépultures sur 1 500 ans) et « les Gours aux Lions » (une quarantaine de sépultures datées du Bronze final I au Bronze final IIIb). La quantité et la qualité des données issues de l'étude pluridisciplinaire de cet espace permettent une observation multiple et complémentaire des comportements humains et des gestuelles funéraires : incinéré ou inhumé, le défunt et son mobilier d'accompagnement (panoplie personnelle, armement, parure, accessoires vestimentaires, offrandes alimentaires) participent de la mise en scène individuelle et collective de la mort, de façon aussi bien souterraine (coffrage imposant, agencement codifié des dépôts) qu'aérienne (érection de monuments tumulaires qui s'inscrivent de façon pérenne dans le paysage). La grille de lecture ainsi définie permet d'appréhender la gestion de la mort et des morts à la fin de l'âge du Bronze dans la vallée de la haute Seine.
Référence : 46683. Français
25,00 €
Retour