Découvrez notre catalogue Novembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Celtes et Gaulois, l'Archéologie face à l'Histoire, 6 : Colloque de synthèse (Paris, Collège de France, 3-7 juillet 2006), (Bibracte 12/6), 2010, 236 p.

Celtes et Gaulois, l'Archéologie face à l'Histoire, 6 : Colloque de synthèse (Paris, Collège de France, 3-7 juillet 2006), (Bibracte 12/6), 2010, 236 p. - Bibracte

Ce volume fait site à un colloque tenu en juillet 2006 au Collège de France, qui constituait lui-même la phase finale d'un travail collectif qui s'est concrétisé en 2005 par 5 tables rondes tenues à Leipzig, Bologne, Budapest, Cambridge et Lausanne. Celles-ci se proposaient d'insérer dans des perspectives historiques les acquis obtenus par la recherche archéologique depuis environ un quart de siècle. Cinq thèmes avaient été retenus : quelle place ont occupé Celtes et Gaulois dans l'historiographie et l'idéologie modernes ? A partir de quand peut-on parler de Celtes ? En quoi le regard des Civilisés sur les Barbares a-t-il influencé les analyses historiques sur Celtes et Gaulois ? La fin de l'âge du Fer représente-t-elle une période de vastes mutations ? La romanisation a-t-elle éradiqué le passé, ou bien peut-on définir un héritage celtique ou gaulois ? Les 5 séances du colloque ont été introduites par un rapport de synthèse de l'organisateur de chaque table ronde consacré au thème correspondant, avec la préoccupation constante de cerner les conséquences historiques des travaux archéologiques et d'en tirer des conclusions accessibles à un public non spécialisé. Le présent volume consigne ces 5 rapports. Il est complété par plusieurs contributions. F. Savatier s'est attaché à étudier, sous un angle sociologique, la communauté des chercheurs qui se réclament des études celtiques et de l'archéologie de l'âge du Fer. J. Collis aborde la question de l'enseignement comme facteur déterminant des clivages idéologiques perceptibles au sein de cette communauté. A. Testart, enfin, avec son regard extérieur d'anthropologue, se pose deux question, celle de la pertinence de l'approche archéologique de la question de l'identité culturelle celtique et celle de l'organisation des société étudiées par les archéologues protohistoriens. Au total, le volume témoigne de l'état des « études celtiques » (principalement de l'approche archéologique) en ce début du XXIe siècle. Voir également les autres fascicules édités sous le même n° 12 de la collection « Bibracte » : 12/1, Les Celtes dans l'histoire, l'historiographie et l'idéologie moderne, table ronde de Leipzig, juin 2005 (Réf. 32221) ; 12/2, La Préhistoire des Celtes, table ronde de Bologne-Monterenzio, mai 2005, (Réf. 32222) ; 12/3, Les Civilisés et les Barbares, Ve-IIe siècles avant J.-C., table ronde de Budapest, juin 2005 (Réf. 32223) ; 12/4, Les mutations de la fin de l'âge du Fer, table ronde de Cambridge, juillet 2005 (Réf. 32224) ; 12/5, La romanisation et la question de l'héritage celtique, table ronde de Lausanne, juin 2005 (Réf. 32225).
Référence : 39426. Français
25,00 €
Retour