Découvrez notre catalogue Septembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Le Testament de l'Omeyyade, 2008, 406 p. -

Deux heures en enfer et huit siècles de lumière. Deux fragments de l'histoire des hommes... Le premier se déroule en 1992 pendant la guerre de Bosnie, le second commence en Syrie, en l'an 750 de notre ère, au moment où la Parole du Nabi Muhammad ensemence l'Orient comme une poussière d'étoiles. Il finira par la chute du dernier roi des Maures, de l'autre côté de la mer, en Al Andalus. Qu'ont donc en commun ces deux segments de l'aventure humaine ? Une Torah. Commandée à un juif érudit par Al Hakam II, calife de Cordoue, et enluminée par un chrétien, elle sera sauvée deux fois des flammes. Celles de l'Inquisition tout d'abord, qui va sonner le glas d'une des plus brillantes civilisations qu'ait jamais connue l'Occident depuis la Grèce Antique. Celles, un demi-millénaire plus tard, de la Grande Bibliothèque de Sarajevo, où elle était parvenue après un long voyage à travers l'Europe, parsemé de sang et de larmes. Ce livre saint a valeur de symbole. Il cristallise la soif insatiable de vérité, de justice et de tolérance des princes omeyyades, grands constructeurs de temples et bâtisseurs de l'esprit, fous de beauté, de connaissance et de foi déchirante. Ils firent d'Al Andalus un des phares du monde. Un voyage exaltant à travers l'épique, le romanesque et le merveilleux, du premier mot jusqu'à l'ultime révélation, là où le Nom et le Nombre se rejoignent et se confondent dans un lumineux message d'amour...
Référence : 35870. Français
23,80 €
Retour