Découvrez notre catalogue de Juin 2022 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Populations néolithiques et environnements, 2006, 295 p.

Populations néolithiques et environnements, 2006, 295 p. -

L'homme transforme son environnement depuis plus de dix mille ans. En faisant le choix de l'agriculture, de l'élevage, ensuite de la métallurgie, plus tard de la production industrielle, il est devenu le facteur essentiel de la transformation des écosystèmes. Mais quel a été, au Néolithique, le poids réel de son action sur les milieux naturels ? Cet ouvrage tente de répondre à cette interrogation à partir de plusieurs angles d'analyse. L'impact humain quantitatif d'abord. Que sait-on de la démographie néolithique, de ses pulsions natalistes et de ses rétractions imputables aux maladies ? Comment s'opérèrent diffusion des agriculteurs et transferts génétiques ? Ensuite les raisons mêmes du changement. Quels motifs poussèrent l'homme à se transformer en agent déstabilisateur ? Sa culture ? Une nouvelle relation à l'économie ? Enfin, quelle a été dans l'émergence et le déroulement du Néolithique la part du " naturel ", longtemps minorée et aujourd'hui réévaluée : activité solaire, évolution climatique, effets sur les eaux marines et continentales, notions de stabilité ou d'érosion des milieux, transformations de la végétation, autant d'impacts sur le comportement des premières communautés paysannes. Alors, en dernier ressort, l'homme du Néolithique, coupable ou victime ?
Référence : 31578. Français
30,50 €
Retour
Dans la même époque