Découvrez notre catalogue Novembre 2018 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Pèlerinage et société dans le Japon des Tokugawa. Le pèlerinage de Shikoku entre 1598 et 1868. Préface de Jean Chélini, (EFEO), 2001, 318 p., 32 cartes et tabl. -

Entre le XVIIe et le XIXe siècle, dans un Japon verrouillé, pacifié et organisé par le clan des guerriers Tokugawa, chaque année, des centaines de milliers de pèlerins circulaient sur les routes qui menaient aux innombrables temples bouddhiques et sanctuaires shintoïstes de l'archipel. En chemin, ces pèlerins côtoyaient inévitablement les populations des villes et des villages qu'ils traversaient. Pour Nathalie Kouamé, ces contacts sont au même titre que les croyances et les pratiques religieuses, une dimension fondamentale de l'expérience et du fait social du pèlerinage. C'est pourquoi elle a fait le pari de considérer l'une des traditions pèlerines les plus importantes du Japon des Tokugawa, celle du circuit des quatre-vingt-huit lieux saints de l'île de Shikoku, dans une perspective essentiellement sociologique. Concrètement, il s'agit dans cet ouvrage de comprendre comment les sociétés locales du Shikoku moderne ont accueilli les nombreux pèlerins qui se rendaient aux quatre-vingt-huit lieux saints et de quelle façon les passages fréquents de ces voyageurs ont influencé l'économie, les sociabilités et la culture des communautés d'accueil. En somme, c'est tout l'envers social d'un pèlerinage religieux qui est dévoilé dans cet ouvrage.
Référence : 23412. Français
38,00 €
Retour