Découvrez notre catalogue Novembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Aux origines de la monnaie, 2002, 144 p., ill. n.b., br. -

La " monnaie avant la monnaie ", si l'on veut. Son origine se perd dans la nuit des temps. C'est cette nuit que nous avons voulu explorer et nous avons fait en recourant aux deux ou trois disciplines qui étaient susceptibles de le faire. La première est celle des Antiquités Orientales. Avant l'invention des pièces de monnaie, la Mésopotamie a connu de hautes civilisations qui ont vécu pendant deux millénaires au moins sans monnaie proprement dite, au sens des pièces de monnaie. Comment procédait-on aux échanges, comment évaluaiton la valeur des différentes marchandises ou encore la valeur de l'impôt, peut-on même parler de monnaie? Ce sont ces questions que soulève Jean-Jacques Glassner. Du côté de l'égyptologie, Bernadette Menu s'est posée les mêmes questions à propos de l'Egypte pharaonique qui, pareillement, pendant un laps de temps similaire ou encore un peu plus long, n'a pas cru devoir recourir aux pièces de monnaie. Enfin, il fallait mobiliser l'anthropologie sociale ou ethnologie qui traite traditionnellement de sociétés qui n'utilisaient pas de monnaie métallique frappée. Du moins n'en utilisaient-elles pas jusqu'à la colonisation ou l'insertion, beaucoup plus tardive, dans une économie mondiale. La Chine représente un cas très particulier, merveilleusement documenté et présenté à la fin de ce recueil par François Thierry.
Référence : 23389. Français
18,30 €
Retour