Découvrez notre catalogue de Juin 2022 My account

Anglais
  • Search
  • Advanced search

Jean-Baptiste Perlat (1814-1889), un architecte poitevin atypique, 2022, 381 p.
New

Jean-Baptiste Perlat (1814-1889), un architecte poitevin atypique, 2022, 381 p. -

Né en 1814 à Croutelle (Vienne), Jean-Baptiste Perlat apprend le dessin à l'École des beaux-arts de la ville de Poitiers, dirigée par le peintre Hivonnait, puis, après avoir exercé divers petits métiers, va l'enseigner à partir de 1846 au collège de Chezal-Benoît (Cher). C'est probablement là, et sans doute aussi à Châteauroux (Indre), où il réside quelques années, qu'il se forme au métier d'architecte auprès de confrères. Il entreprend en 1857, à un âge avancé, ses premiers chantiers dans le Berry puis en Auvergne, avant de venir s'installer définitivement à Poitiers. Il s'y consacre presque exclusivement à la construction ou à la rénovation d'édifices religieux, églises ou couvents. Proche de Mgr Pie, il exerce pour l'essentiel son activité dans le diocèse de Poitiers, où il participe efficacement au mouvement de renouveau religieux initié par le cardinal. De santé fragile, il a parfois du mal à mener à leur terme certaines de ses entreprises et en confie alors l'achèvement à son “disciple” Alcide Boutaud (1844-1929). Il vit ses dernières années au couvent de Salvert, à Migné-Auxances (Vienne), où il décède le 24 janvier 1889 et où il est inhumé. Architecte atypique doué d'un talent certain, Perlat a édifié une vingtaine d'églises, dont il a souvent conçu également le mobilier, et il est intervenu sur une trentaine d'autres édifices, ce qui fait de lui un acteur important du renouveau de l'architecture religieuse du XXe siècle.
Référence : 54620. French
35,00 €
Retour
In the same Epoch