Découvrez notre catalogue Juin 2019 My account

English
  • Search
  • Advanced search

Les terres cuites architecturales en France du Moyen Âge à l'époque contemporaine, 2019, 506 p.
New

Les terres cuites architecturales en France du Moyen Âge à l'époque contemporaine, 2019, 506 p. -

Le présent ouvrage est dédié aux tuileries et aux productions tuilières en France du Moyen Âge à l'époque contemporaine. Il comprend douze contributions, en quasi-totalité inédites. Les auteurs, au nombre d'une vingtaine, proviennent d'horizons variés (INRAP, CNRS, collectivités territoriales, bénévolat, etc.). La plupart des régions sont représentées, quoique le quart nord-est de la France concentre la majorité des études. Les deux grands thèmes abordés sont d'une part les structures artisanales en rapport avec les phases de préparation, de séchage et de cuisson, d'autre part les productions de tuiles et autres produits assimilés. Dans plusieurs cas, les structures étudiées se résument aux fours, car il s'agit bien souvent des seuls vestiges mis au jour en raison des contraintes inhérentes à l'archéologie préventive. En termes de chronologie, l'artisanat de la tuile est ici appréhendé à travers le « temps long ». Les études présentées s'échelonnent en effet entre le Moyen Âge et la première moitié du XXe siècle, certaines couvrant plusieurs siècles. L'une des richesses de cet ouvrage réside dans la diversification des sources mises à contribution : archives écrites, documents figurés (cadastres, plans anciens...), témoignages iconographiques (photographies, cartes postales anciennes), recherches archéologiques (fouilles préventives et programmées, prospections, études de mobiliers), patrimoine industriel (études de bâtis, recensements). L'examen des cartes postales anciennes fait l'objet ici, pour la première fois, d'une analyse approfondie démontrant, faut-il le souligner, tout l'intérêt scientifique, technique et ethnographique de tels témoignages. Sommaire : S. Aumard et al., Les premières tuiles plates en Auxerrois (XIIe-XIIIe siècles) : approche typologique et archéométrique ; É. Louis, É. Compagnon, L'usage des couvertures en terre cuite dans une grande ville flamande : les tuiles à Douai, du XIIe au XIXe siècle ; L. Martin, S. Fournier, Un four de tuilier du bas Moyen Âge à Moriez (Alpes-de-Haute-Provence) ; M. Hideux, Les tuiliers, les couvreurs de tuiles et leurs travaux à Valenciennes (Nord) du XIVe au XVIe siècle, à partir des sources écrites ; F. Thuillier, Contribution à l'étude des tuileries monastiques au Moyen Âge et à la période moderne. Les fours de tuilier de l'abbaye cistercienne de Vauclair (commune de Bouconville-Vauclair, Aisne) ; C. Card, C. Méloche, Structures et production d'une tuilerie du XVIe siècle à Auxon-Dessous (Doubs) ; J. Briand, Laruscade (Gironde), Pont de Cottet : un four de tuilier de la période moderne ; T. Galmiche, Le four de la tuilerie d'époque moderne du prieuré fontevriste au hameau du Charme à Grisolles (Aisne) ; A. Masquilier, La fouille archéologique préventive de la « Vieille Tuilerie » à Laudrefang (Moselle) : une tuilerie rurale du XVIIe au début du XXe siècle ; L. Orefici, J.-F. Nauleau, Les tuileries d'Arthon (Chaumes-en-Retz, Loire-Atlantique) : un site majeur à découvrir ; R. Touch, La tuilerie du Plessis à Fresnoy-le-Château (Aube) du XVIIIe au XXe siècle : description de la tuilerie et analyse de la chaîne opératoire et de la production ; J. Chapelot, La tuilerie au début du XXe siècle d'après les cartes postales anciennes : images de la fin d'un artisanat et de la puissance de l'industrie.
Référence : 51274. French
64,00 €
Retour