Découvrez notre catalogue Novembre 2019 My account

Anglais
  • Search
  • Advanced search

Hergé archéologue, 2011, 217 p. -

Alors qu'il réinhume la momie d'une jeune chamane, Kyys, quelque part en Iakoutie, Eric Crubézy est frappé de la similitude de sa situation avec celle des savants de l'expédition Sanders-Hardmuth, qui eux, osèrent rapporter en Occident la momie de Rascar Capac. Ce thème bien connu, celui des Sept boules de cristal, sert de base à la réflexion de l'auteur. Dans un cas, celui imaginé par Hergé, les savants « volent » les restes (et le payent très cher). C'est ainsi que les archéologues opéraient autrefois. Dans l'autre cas, aujourd'hui, les chercheurs réinhument la momie une fois celle-ci étudiée. Différence de traitement. Respect et sauvegarde de l'objet dans l'un, respect de la culture et des rites dans l'autre. A partir de ce thème, Eric Crubézy, en tintinophile averti qu'il est, réinvestit l'oeuvre d'Hergé et tente de cerner sa vision de l'archéologie. Les cigares du Pharaon, Les sept boules de cristal, Le Temple du Soleil, mais aussi Le secret de la Licorne, Le Trésor de Rackham le Rouge sont bien sûrs analysés. Si l'archéologie évoque l'exotisme et l'aventure, les archéologues ne se sont guère souciés de Tintin jusqu'à présent. Poursuivis par des clichés de rêveurs reconstituant un passé à partir de bribes, d'aventuriers pilleurs d'épaves ou de tombeaux, de découvreurs de pyramides ou de cités perdues, ils ont regardé de loin, de très loin l'oeuvre, n'y voyant qu'une reprise de clichés ou mieux l'occasion de s'ouvrir aux cultures. Et pourtant, si l'oeuvre reflète l'évolution du monde ne révélerait-elle pas celle de l'archéologie ? Mieux, si elle introduit du sacré dans le profane, de l'humain dans la science et si Tintin a su accepter d'écouter Tchang, alors ne pourrait-elle pas être sujet de réflexion pour ces archéologues qui attribuent tout geste intelligible au cultuel ou au sacré ou pour les autres dont les explications matérialistes éliminent tout fait étrange, tout détail qui échappe à une logique concrète ? En retour, la vision qu'ont nos contemporains de l'archéologie n'est-elle pas inspirée en partie de Tintin ? Mais Tintin, en nous montrant que le contemporain c'est l'occidental mais c'est aussi l'autre, l'autochtone, celui de là-bas mais aussi celui d'ici, ne pourrait-il pas nous offrir une réflexion sur l'archéologie vue par les autres, les Chiquito d'Amérique, les faucheurs de Sibérie, les religieux de chez nous ? L'archéologue de demain à la charnière d'univers différents pourrait alors lire le passé comme un objet de science mais lui donner un avenir, le gérer dans un univers de valeur différent.
Référence : 41443. French
25,40 €
Retour