Découvrez notre catalogue Novembre 2019 My account

Anglais
  • Search
  • Advanced search

Plateau de Bevaix, 3 : Bevaix/Le Bataillard : occupations terrestres en bordure de marais, (Archéologie neuchâteloise 41), 2009, 320 p., 208 fig. -

Le tome 41 de la série Archéologie neuchâteloise est consacré à la fouille extensive de Bevaix/Le Bataillard. Ce site terrestre, qui se trouve sur le tracé de l'autoroute A5 à l'ouest de Neuchâtel, a été fréquenté ou occupé brièvement à plusieurs reprises dès le Néolithique moyen I. Trois mégalithes, associés à de nombreuses structures foyères du Cortaillod ancien, ont été identifiés dans la partie ouest du gisement. Associés à d'autres blocs découverts sur le gisement voisin de Bevaix/Treytel-À Sugiez, ces monolithes forment deux alignements qui convergent, vers le nord-est, en direction d'une structure d'aspect dolménique démantelée. Cette orientation n'est pas le fruit du hasard, mais semble obéir a des impératifs d'ordre astronomique. Des hameaux remontant au Campaniforme, au Bronze ancien et au Bronze moyen démontrent une occupation terrestre de la rive nord du lac de Neuchâtel pour ces périodes. Des structures foyères du Bronze final et un bâtiment semi-enterré de La Tène finale constituent les vestiges d'habitat ou d'artisanat identifiés les plus récents. En effet, à partir de l'époque romaine, les sols ont été valorisés, et les structures d'habitat ont disparu au profit de fossés parcellaires et de drainage. Au Moyen Âge, les cours d'eau eux-mêmes ont été canalisés afin d'améliorer la fertilité des sols. L'étude typologique de la céramique a permis de définir les principales séquences culturelles et de sérier la chronologie des occupations. L'analyse des pâtes a contribué à confirmer la chronologie fournie par les tessons discriminants mis au jour ; par ailleurs, elle a permis d'affiner la compréhension des transitions entre les différentes phases culturelles identifiées. Diverses études naturalistes circonstanciées, livrées sous la forme de dossiers numériques – comprenant en particulier la géologie, la palynologie et la malacologie –, ont permis de remettre les découvertes archéologiques dans un contexte plus large, de préciser l'environnement dans lequel les populations préhistoriques ont évolué durant toutes les périodes rencontrées, d'évoquer les activités menées par les hommes sur ce plateau au pied du Jura. Enfin, un plan numérique interactif offre au lecteur la possibilité de découvrir les vestiges archéologiques sur le site à travers le temps. Voir également Volume 1 : COMBE A., RIEDER J., Plateau de Bevaix, 1. Pour une première approche archéologique : cadastres anciens et géoressources, (Archéologie neuchâteloise, 30), 2004, 334 p., 240 fig., 9 pl. (référence 28834) ; Volume 2 : BEDNARZ M., KRAESE J., REYNIER P., BECZE-DEÁK J., Plateau de Bevaix, 2. Histoire et préhistoire d'un paysage rural: le site des Pâquiers, (Archéologie neuchâteloise, 36), 2006, 2 vol., 528 p. et 1 plan hors texte (référence 32178) ; Volume 4 (Cd-Rom) : WEBER-TIÈCHE I., SORDOILLET D., Plateau de Bevaix, 4. Étude géologique en contexte archéologique, (Archéologie neuchâteloise numérique 3), 2009. CD-ROM (réf. 37626).
Référence : 37624. French
73,00 €
Retour