Découvrez notre catalogue d'Octobre 2022 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Labeur, production et économie monastique dans l'Occident médiéval. De la Règle de saint Benoît aux Cisterciens, 2021, 600 p.

Labeur, production et économie monastique dans l'Occident médiéval. De la Règle de saint Benoît aux Cisterciens, 2021, 600 p. -

Une enquête sur le “travail” dans l'Occident médiéval, à travers le cas des monastères

Tous les groupes humains produisent afin d'assurer leur subsistance, mais il n'y a pas de « travail » ni a fortiori de « travailleurs » dans nombre de sociétés, au sens du moins que ces notions ont pris en Europe à l'époque de l'industrie et de l'économie politique. Reste que beaucoup d'historiens considèrent le monachisme du Moyen Âge comme une sorte de laboratoire des formes du « travail » en Occident, du reste à l'origine du processus de « croissance » qui caractérisa cette partie du monde.

Les quatorze auteurs de ce volume ont entrepris de reprendre sur nouveaux frais la question des représentations et des pratiques du labeur, en examinant tout à la fois les modèles, les règlements et les rapports sociaux à l'œuvre au sein des monastères occidentaux, depuis les premiers écrits latins et les premières traces archéologiques jusqu'au développement des établissements cisterciens aux XIIe-XIIIe siècles. Plusieurs contributions s'efforcent de reconstituer les catégories médiévales de l'activité humaine tout en interrogeant les modalités concrètes d'exploitation des ressources. L'ouvrage accorde une large place aux débats historiographiques en s'attachant notamment à saisir la genèse, entre xixe et xxe siècle, de la figure du « moine civilisateur » et de l'idéal du « travail monastique », souvent bien éloignés des réalités du Moyen Âge.

I. Les mots et le sens des activités humaines
- Œuvrer, servir, souffrir. Recherches sur la sémantique des activités laborieuses dans l'Europe médiévale (N. Perreaux)
- Opus, opera, labor. Les mots et le sens des « occupations manuelles » dans la Règle de saint Benoît et dans ses commentaires carolingiens (I. Rosé)
- Paul: un modèle pour le travail des moines ? (IVe-IXe siècle) (E. Bain)
- Opus, labor, ars, merces, servitium, ou un quintette sur le banc d'essai. À propos de la sémantique du « travail » dans la Schedula diversarum artium (vers 1122-1123) (L. Kuchenbuch)
- Étymologie et les usages de mots désignant le « travail » en langue d'oïl (XIe-XVIe siècles) (S. Le Briz-Orgeur)

II. Organisation du labeur et exploitation des ressources
- Le monachisme comme entreprise agricole ? Subsistance et rapports de production dans les monastères de l'Occident médiéval (M. Lauwers)
- Établissements monastiques, environnement et exploitation des ressources dans le haut Moyen Âge : analyses spatiales et postdictives (C. Citter)
- Servitium et opus. Le « travail » des dépendant.e.s de l'abbaye de Wissembourg (c. 860-870) entre sociologie et anthropologie historiques (N. Schroeder)
- Monastère, tenanciers et « travail forcé » dans les campagnes de Florence au Moyen Âge central (ca. 1000-1250): le cas de la Badia a Settimo (L. Tabarrini)

III. Une révolution cistercienne ?
- Les Cisterciens aux champs : une controverse monastique du XIIe siècle (C. Caby)
- Les convers cisterciens : frères ou serfs ? Du discours à la pratique sociale (vers 1130-vers 1230) (D. Panfili)
- Le labor manuum dans les miniatures de Cîteaux à l'épreuve de l'exégèse (A. Trivellone)
- Représentations d'activités de production dans l'œuvre vernaculaire de quelques poètes cisterciens des XIIe-XIVe siècles (S. Le Briz-Orgeur)

Épilogue
- Ordonner le monde : le mythe du moine civilisateur entre histoire et apologétique (A. Rauwel)
- Le monachisme n'est pas un humanisme. Un devoir inédit du jeune Adalbert de Vogüé sur le travail des moines (mai 1949) (P. Henriet)
Référence : 53399. Français
70,00 €
Retour
Dans la même époque