Découvrez notre catalogue de Juillet 2023 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

L'Europe centrale et septentrionale au Tardiglaciaire (Actes de la Table-ronde internationale de Nemours, 1997) (M.M.P.I.F. 7), 2000, 361 p., nbr. ill. -

A de multiples reprises au cours de la Préhistoire ancienne, les sociétés humaines s'adaptèrent à de forts réchauffements climatiques d'origine naturelle. Le dernier en date, le Tardiglaciaire weichsélien, eut lieu vers 12 700 av. J.C. Trois millénaires suffirent alors pour que s'achève le dernier cycle glaciaire et que s'instaurent les conditions climatiques que nous connaissons depuis les environs de 9 700 av. J.C. Le Tardiglaciaire est une période privilégiée pour les enquêtes paléohistoriques car les sources sont beaucoup plus nombreuses, leur état de conservation est meilleur et leur cadre chronologique est mieux précisé que pour tout autre moment du Paléolithique supérieur. L'Europe centrale et septentionale est un champ de recherche idéal pour reconstituer les réponses successives élaborées par des communautés humaines confrontées aux changements environnementaux. C'est ce que tentent ici une trentaine de chercheurs, dont les contributions adoptent diverses échelles d'analyse : l'échelle des comparaisons interrégionales, celle de l'histoire régionale ou celle de l'approche intensive de quelques gisements particulièrement bien conservés.
Référence : 20742. Français
57,00 €
Retour
Dans la même époque