Découvrez notre catalogue de Juin 2022 My account

Anglais
  • Search
  • Advanced search

Etablissements ruraux de La Tène et de l'Epoque romaine à Alle et à Porrentruy, (CAJ 28), 2011, 432 p., 364 fig.

Etablissements ruraux de La Tène et de l'Epoque romaine à Alle et à Porrentruy, (CAJ 28), 2011, 432 p., 364 fig. -

De 1990 à 2001, quatre sites archéologiques ont été fouillés au sud de la commune d'Alle, sur des surfaces variables. Ils permettent d'appréhender l'évolution de l'occupation du sol de La Tène ancienne au milieu du IV e siècle, sans discontinuité apparente, mais avec des microdéplacements au sein d'un même terroir, mettant en évidence la stabilité de l'habitat. L'un des sites, celui des Aiges, a révélé quatre greniers à céréales qui se sont succédé de La Tène finale au IV e siècle. La phase 1 (50 / 15 av. - 50 / 75 ap. J.-C.) est matérialisée par un grenier à douze poteaux caractéristique de La Tène finale. A la phase 2, il fut remplacé par un édifice sur solins de 392 m2. Détruit par le feu vers 180 / 200, il fut remplacé par un bâtiment encore plus grand (544 m2) ; cette troisième phase se termina également par un incendie, vers 250 / 275. Le grenier fut néanmoins reconstruit sur le même plan (phase 4) mais avec une nouveauté technique, un plancher surélevé posé sur des murets parallèles de manière à créer un vide sanitaire. Les derniers temps de la phase 4, qui se termine vers 350, sont marqués par un changement radical de l'utilisation du bâtiment, qui sert désormais d'habitat. Un nouveau grenier, plus petit (40 m2), est créé à proximité. Les nombreux restes végétaux des phases 2 à 4 permettent d'observer l'évolution des cultures sur la longue durée. Quant aux surfaces des greniers, elles dénotent le passage d'une économie de subsistance à une économie de surplus destinés à la vente, puis, à la fin de l'Epoque romaine, au retour à une économie de subsistance.
Référence : 40909. French
56,00 €
Retour
In the same Epoch