Découvrez notre catalogue d'Octobre 2022 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Pour une archéologie de la Seconde Guerre mondiale, 2022, 368 p.
Nouveauté

Pour une archéologie de la Seconde Guerre mondiale, 2022, 368 p. -

Après avoir raconté l'émergence et les évolutions récentes de l'archéologie de la Seconde Guerre mondiale, discipline scientifique qui met ses chercheurs et ses méthodes au service d'une histoire interdisciplinaire, Vincent Carpentier présente, dans une synthèse inédite, les grandes catégories de vestiges conservés ou mis au jour sur les théâtres de ce conflit majeur.

En premier lieu, il aborde les ouvrages défensifs ou logistiques – lignes fortifiées de l'Atlantique au Pacifique, aérodromes, bases de missiles, de U-Boote, abris, etc. –, dans lesquels le béton et l'acier occupent une place de choix. Puis il s'intéresse aux vestiges polymorphes des champs de bataille proprement dits, depuis les grains de sable d'Omaha Beach jusqu'aux épaves sous-marines, en passant par les théâtres d'affrontements ou le relèvement de corps de soldats. Enfin, il évoque les témoins matériels de la violence de masse, emblématique de cette guerre totale, à travers l'archéologie des destructions et les recherches dédiées aux camps d'internement, aux crimes de masse et à la Shoah.

Au fil de ce tour d'horizon international des traces matérielles de la Seconde Guerre mondiale et des réflexions qu'elles suscitent, Vincent Carpentier interroge les enjeux mémoriels ou idéologiques qui s'y rapportent, et souligne leur résonance avec une actualité marquée tant par les héritages géopolitiques du dernier grand conflit du XXe siècle que par la guerre qui fait rage aujourd'hui en Ukraine.
Référence : 55067.
24,00 €
Retour