Découvrez notre nouveau catalogue Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

n°3-4, 2017. Une trajectoire singulière. Les enclos de braine
Nouveauté

Revue Archéologique de Picardie (RAP) n°3-4, 2017. Une trajectoire singulière. Les enclos de braine "La grange des Moines" (Asine) à la Tène finale, sous la dir. de G. Auxiette et S. Desenne.

La structuration du site repose sur une superposition d'au moins trois enclos et de quelques structures associées. Un premier enclos A assimilé à une zone de pacage plus qu'à un établissement rural, correspond à une occupation qui a livré très peu de mobilier. Ce sont les enclos B et C qui constituent l'essentiel de cet ouvrage : leur particularités est de s'inscrire dans un même espace tout en changeant d'orientation. Ces occupations ont pris place entre -180 et - 60 avant notre ère. Cette occupation est exceptionnelle du point de vue de sa structuration, de son évolution à travers le temps, de la simple ferme à une occupation dédiée à des pratiques rituelles en passant par un très riche établissement aristocratique qui se caractérise par de grandes quantités de mobiliers. Les fragments d'une soixantaine d'amphores suggèrent la quantité de vin consommé, de grandes quantités de restes fauniques constituent les indices d'une consommation massive de viande de porcs et de bœufs. La quantité impressionnante de vaisselle (plus de 2000 vases), mais aussi celle des meules, abondent dans le sens de consommations massives communautaires. Parmi le mobilier métallique, fourchette à chaudron, poêlon, gril sont les témoins directs des ustensiles liés au banquet. Le caractère monumental de l'entrée et des bâtiments, auxquels s'ajoutent les expositions de crânes d'animaux qui mettent en scène l'ostentation du lieu, participent au caractère hors du commun du site de Braine "La Grange des Moines".
Référence : 49767. Français
42,00 €
Retour