Découvrez notre catalogue Juin 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Autour de l'hématite, circulation et transformation au cours de la Préhistoire récente, (ERAUL 143), 2016.
Nouveauté

Autour de l'hématite, circulation et transformation au cours de la Préhistoire récente, (ERAUL 143), 2016. -

L'hématite, oxyde de fer au fort pouvoir colorant, a été intensément utilisée tout au long de la Préhistoire sur différents continents. Elle se présente sous différentes formes (cristaux purs ou grains constitutifs de certaines roches) et provient de gisements d'origine sédimentaire ou métamorphique. L'hématite oolithique (OIS) est l'une des formes sédimentaires de cette roche, parfois fossilifère, caractérisée par des oolithes composées de couches concentriques de minéraux ferrifères déposés autour d'un noyau et incluses dans un ciment ou une matrice à teneur en fer variable. En Europe du Nord-Ouest, cette hématite oolithique semble avoir été très prisée au Néolithique ancien. L'exploitation ancienne de l'hématite oolithique est notamment connue en Hainaut et en Hesbaye (Belgique), dans l'Eifel (Allemagne) et a, beaucoup plus récemment, été mise en évidence en Basse-Normandie (France). En 2010, a ainsi été initié un projet collectif de recherche centré sur ce type particulier de roche hématitique. Son objectif était de mettre en évidence les critères de description et d'identification de ces roches et de tester une série de méthodes de caractérisation à différentes échelles (observations 8 et analyses physico-chimiques) permettant d'établir l'origine géologique et géographique des blocs d'hématite oolithique archéologiques. En s'appuyant sur une démarche croisée, ces travaux visaient à préciser le mode d'approvisionnement et, le cas échéant, les réseaux d'échange de ce matériau durant le Néolithique ancien en Europe occidentale. Ce travail concernait principalement trois zones géographiques fournissant à la fois des gisements d'hématite oolithique exploitables au Néolithique et des sites d'habitat ayant livré des objets en OIS : en Belgique, les bassins de Dinant, Verviers et Namur ; en France, les synclinaux du sud de la Plaine de Caen et de la zone bocaine ; en Allemagne, la région de l'Eifel. La présente publication rassemble les résultats de ce projet collectif et propose une synthèse sur les modalités d'approvisionnement et d'exploitation des hématites oolithiques en Europe du Nord-Ouest durant le Néolithique ancien.
Référence : 49386. Français
32,00 €
Retour