Découvrez notre catalogue Novembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Fouilles de la fontaine Saint-Pierre au Mont Beuvray (1988-1992, 1996). Aménagements d'une source sur l'oppidum de Bibracte, (Bibracte 17), 2009, 263 p., 8 pl. h.t., 208 ill.

Fouilles de la fontaine Saint-Pierre au Mont Beuvray (1988-1992, 1996). Aménagements d'une source sur l'oppidum de Bibracte, (Bibracte 17), 2009, 263 p., 8 pl. h.t., 208 ill. - Bibracte

À l'intérieur de l'oppidum, la fontaine Saint-Pierre se trouve à mi-distance entre le quartier résidentiel du Parc aux Chevaux, au nord, et le secteur cultuel de la Terrasse, au sud. Alimentée par une des sources principales du Mont Beuvray, c'est un des lieux emblématiques du site, qui a toutefois peu intéressé les archéologues du XIXe siècle. Un programme de recherche visant à mettre au jour les aménagements antiques de la source fut lancé en 1988 et s'est achevé en 1996. Un second objectif était de retrouver dans les sédiments humides des restes végétaux permettant de restituer l'ambiance végétale dans l'enceinte de l'oppidum et à proximité. Cet ouvrage constitue la troisième monographie de fouilles réalisées au sein de l'oppidum depuis la reprise des recherches, en 1984. Dans ce volume, à la suite de la description des aménagements successifs de la source, on trouvera différentes contributions spécialisées, puis une conclusion portant sur l'interprétation fonctionnelle et sociale des bâtiments et structures mis au jour. Il semble que la vocation cultuelle des aménagements de la source, sans être exclusive, ait été bien affirmée, à certains moments tout au moins. La monumentalisation des structures de la deuxième moitié du Ier siècle avant J.-C. correspond à une étape d'urbanisme dynamique. Par contraste, la relative modestie du bassin de captage de l'état suivant éclaire le caractère ostentatoire du grand bassin dont les dimensions dépassent largement les besoins d'une simple fontaine. C'est donc dans la deuxième moitié du ier siècle avant J.-C. que le statut particulier de la source est le mieux mis en évidence. Elle bénéficie alors d'un écrin architectural la désignant comme un équipement public de premier plan, qui se prête également aux pratiques individuelles de dévotion. On peut enfin considérer que le site de la fontaine Saint-Pierre est un lieu emblématique qui possède une dynamique propre, ne reflétant que partiellement les rythmes de l'activité du site de Bibracte ou, au contraire, les restituant de façon hyperbolique. La fontaine apparaît ainsi comme un secteur clé de l'oppidum, tant du point de vue des fonctions urbaines de la ville gauloise que de la compréhension de la trajectoire du site sur la longue durée.
Référence : 38320. Français
32,00 €
Retour