Découvrez notre catalogue Novembre 2019 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Sur les traces de César. Militaria tardo-républicains en contexte gaulois, (Bibracte 14), (actes table ronde Glux-en-Glenne, oct. 2002), 2008, 462 p., 248 ill.

Sur les traces de César. Militaria tardo-républicains en contexte gaulois, (Bibracte 14), (actes table ronde Glux-en-Glenne, oct. 2002), 2008, 462 p., 248 ill. - Bibracte

L'étude des militaria représente le “côté obscur” d'une recherche archéologique plus attachée à restituer les modes de vie propres aux cultures antiques qu'à évoquer leurs confrontations militaires. Pourtant, pour les archéologues, les champs de bataille offrent l'occasion unique de saisir un instantané que ni les sites d'habitat, ni les tombes ne permettent d'appréhender. Si la panoplie militaire celtique est relativement bien documentée, c'est à la lumière des différences qui la distinguent des armes romaines contemporaines que le champ de bataille est le plus riche en informations sur les techniques de combat et l'armement militaire indigènes en usage à l'époque des conquêtes césariennes. Deux modes de combat s'opposent fondamentalement et chacun connaît le résultat de cette confrontation. On remarque que beaucoup d'agglomérations civiles ont été transformées en champs de bataille, tandis que les Gaulois se sont eux-mêmes affrontés au gré des changements de coalition. Dans ce domaine précisément, des conclusions relatives aux sociétés indigène et romaine peuvent être déduites des découvertes d'armes romaines effectuées dans les contextes les plus divers. De ce point de vue, ce volume intéressera aussi les territoires celtiques situés en dehors de l'espace gaulois. Comme son titre l'indique, ce recueil se focalise sur l'instrumentum de la guerre, mais il aborde bien d'autres domaines. Il propose un premier bilan des recherches inédites menées sur ce thème, offrant une base solide pour des études plus approfondies. L'exhaustivité de cette documentation offre une vision plus globale des découvertes ; elle permet de distinguer plusieurs horizons chronologiques et d'opérer des progrès dans la typologie de certaines formes. L'un des principaux thèmes abordés, qui est aussi le plus problématique, touche à la confusion qui s'opère souvent entre armement celtique et romain, les armes “romaines” ne signalant en effet pas toujours la présence de soldats romains.
Référence : 36637. Français
38,00 €
Retour