Découvrez notre catalogue de Mars 2022 Mon compte

Français
  • Recherche
  • Recherche avancée

Les thermes privés et publics en Gaule narbonnaise. I : Synthèse. II : Catalogue, (École française de Rome, 320), 2003, 416 + 381 p., ill. n.b., 18 pl. -

Étudier les thermes d'une région relativement limitée en superficie mais riche de monuments – la Gaule Narbonnaise – permet de considérer non seulement l'ensemble de la documentation archéologique, qu'il s'agisse des bains privés ou publics, urbains ou ruraux, mais également l'épigraphie. La Narbonnaise se caractérise par un passé thermal assez ancien, qui trouve son origine au Ier s. av. J.-C. au moment où l'évolution de la pratique du bain n'est pas arrivée à son terme et où l'architecture symétrique n'est pas encore apparue. Sont étudiés tour à tour, tous les espaces constituant un bâtiment thermal – pièces du bain, palestres, salles de service ou annexes –, leurs deux composantes principales, à savoir l'eau et le feu. Les bains sont également pris en compte comme révélateur de la vie quotidienne et sociale. Il apparaît ainsi que les thermes de Narbonnaise, tout en s'inscrivant dans l'architecture thermale de l'Empire, présentent toutefois certaines originalités.
Référence : 27112. Français
161,00 €
Retour
Dans la même époque