Découvrez notre catalogue d'Octobre 2022 My account

Anglais
  • Search
  • Advanced search

Simon Rouet Consul de France à Mossoul en 1845, pionnier méconnu de l'archéologie assyrienne. Au coeur des rivalités entre la France et l'Angleterre, 2022, 195 p.
New

Simon Rouet Consul de France à Mossoul en 1845, pionnier méconnu de l'archéologie assyrienne. Au coeur des rivalités entre la France et l'Angleterre, 2022, 195 p. -

Nommé vice-consul de France à Mossoul (Irak) en juin 1845 en remplacement d'Émile Botta las des vexations et « insolences personnelles du pacha et de son entourage » dont ce dernier était l'objet depuis l'attentat contre le couvent dominicain d'août 1844, Simon Rouet [1818-1848] appartient à cette génération de diplomates européens qualifiés de « consuls-archéologues » qui, férus d'histoire, vont s'adonner avec d'autant plus de détermination et de zèle aux recherches archéologiques en Mésopotamie que les découvertes qui en résulteront seront jugées inestimables - c'est à Rouet que l'on doit notamment la découverte des sites remarquables de Maltaï et de Bavian [Khinis] avec ses sculptures du roi Sennacherib, la poursuite des fouilles à Nimroud, Arbelles ainsi qu'à Quyundijk, la célèbre Ninive.

Mais, là où d'ordinaire on ne voyait entre la France et la Grande-Bretagne qu'un conflit d'ordre essentiellement politique sur fond de patriotisme et de nationalisme chauvin, on découvre à travers sa correspondance que cette rivalité entre les deux nations s'avérait d'abord et avant tout religieuse. Lorsque le consulat français est fondé à Mossoul en 1842, l'ordre des Frères Prêcheurs vient d'y établir en août de l'année précédente un couvent tandis que la Grande-Bretagne y avait créé une antenne diplomatique dès 1840, suivie d'une mission anglicane en 1843 confiée au sulfureux Georges Badger, partisan du Puseyisme, dit Mouvement d'Oxford – ce dernier, propre beau-frère du vice-consul britannique Christian Rassam, chaldéen converti au protestantisme. À la même époque, la région toute entière est le théâtre de tentatives répétées des missions américaines « biblistes » visant à convertir les Chrétiens d'Orient [Jacobites, Chaldéens et Nestoriens] et ce, dans un climat ambiant tendu rendu d'autant plus complexe qu'attisé par certaines factions musulmanes fanatiques, anti-occidentales.

C'est dans ce contexte de lutte d'influence entre Français et Britanniques qu'apparait Simon Rouet, passé jusqu'ici inaperçu. Ainsi la nature même des rivalités s'en trouve-t-elle éclairée. Et l'on reste en proie à la stupéfaction devant ce manque de discernement des autorités françaises alors qu'au cours de la décade 1845-1855 se jouait le sort de l'archéologie assyrienne – avec les conséquences que l'on sait sur les collections respectives du Louvre et du British Museum. À côté des figures emblématiques de Rawlinson, Botta, Layard, Ross, Kennett Loftus et Place, voici ce portrait de Simon Rouet destiné à le tirer de l'oubli où, fâcheusement, il était tombé.
Référence : 55336. French
29,00 €
Retour
In the same Epoch